images (4)GPrincipes

 

L’Aïki no michi vise la valorisation mutuelle par le développement durable de la relation. Le conflit est utilisé et non supporté.

Il y a ainsi une notion de contact, de conservation de la relation tout au long de l’échange.

En Aïki no michi, il y a une possibilité de continuer son chemin sans avoir à sanctionner l’adversaire. En cela, la discipline est ferme avec à la fois une intention pacifique.

L’Aïki no michi est l’art martial de la clémence.

 

De quoi est fait l’Aïki no Michi ?

C’est avant tout une réponse face à une situation conflictuelle.

Quel en est le contenu ?

Avant tout, il y a « contraintes » auxquelles il faut réagir.

Synoptiqsue

Celles-ci sont faites de frappes et de saisies… Comment y répondre ?

L’ensemble de l’Aïkido est une réponse à ces contraintes.

Le Ni Doshu Kisshomaru UESHIBA, « l’organisateur », propose l’organigramme suivant, outil primordial d’assimilation du grand schéma Aïki :organigramme

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *